Pourquoi faire appel à notre Cabinet?

Je suis expert immobilier affilié au Centre National de l’Expertise (CNE) et à la chambre des experts de France (CEIF – FNAIM)

Je suis aussi expert REV (expert européen) ce qui me permet de garantir, conformément à la loi, vos expertises relatives à vos demandes de prêt. (Seul les experts REV peuvent le faire).

La prestation comprends :

  • La visite du local
  • Reportage photo du local
  • L’établissement du rapport d’audit comprenant :
    • 3 à 4 méthodes d’expertise.
  • hébergement d’un dossier personnel sécurisé accessible 24H/24 comprenant :
    • Le rapport d’expertise
    • La facture
    • Différent documents vous aidant dans votre réflexion
    • …/…

Les méthodes d’expertises possibles :

La méthode dite par « comparaison » :

Cette méthode est la plus utilisée au regard des biens évalués. Elle consiste à affecter aux différents types de surface un prix au m² obtenu par comparaison avec des références de transaction effectuée sur un même marché immobilier, portant sur des locaux identiques ou tout du moins comparables.

La méthode dite par « capitalisation du revenu » :

Cette méthode consiste à capitaliser la valeur locative de marché ou le revenu constaté, à l’aide d’un taux de rendement, susceptible d’être retenu dans le contexte actuel.

La méthode dite « sol et construction » :

Cette méthode, bien que non reconnue par les normes Européennes (REV Tegova), peut être parfais utilisée. Elle a une légitimité lorsque les évaluateurs ne disposent que de peu de références de transaction. La méthode consiste à apprécier séparément les deux composantes de l’immeuble : le terrain, d’une part, et les bâtiments d’autre part. Elles peuvent s’apparenter soit à des méthodes comparatives, soit à des méthodes par le cout de remplacement.

La méthode dite du « bilan promoteur » :

Cette méthode, couramment utilisée pour l’estimation de terrains à bâtir, consiste à partir du prix prévisionnel de vente d’une opération projetée, auquel on soustrait les différents couts grevant l’opération, pour parvenir à la valeur du terrain ou de l’immeuble en question.

La méthode dite du « cash flow » :

Cette méthode,  dite « investisseur », consiste en l’actualisation des flux financiers nets attendus, revente comprise, sur une période donnée (généralement entre 6 et 10 ans).

Nous incorporons en plus dans nos rapports, l’historique de la ville, de la rue ou du département, plus de nombreuses statistiques, informations, et dossiers en rapports direct avec le bien estimé.

Top