Le viager

CIECP peut expertiser votre bien, en vous donnant des simulations de bouquet et de rente afin que vous puissiez réfléchir et trouver la meilleure solution à la mise en vente de votre bien en viager.

La vente en viager est un système légal permettant au vendeur de profiter de revenus supplémentaires à un moment de sa vie Cela permet de se constituer une retraite complémentaire ou un augmentation de ses revenus.
Pour l’acheteur, il s’agit d’un contrat aléatoire, avec l’espoir de réaliser une « bonne affaire ».
La vente en viager est régit par les articles 1968 et suivants du Code civil et concerne essentiellement les vendeurs assez âgés qui veulent s’assurer un complément de revenus.

Qu’est-ce qu’une vente en viager ?

Une vente en viager, est un transférer de sa propriété à un tiers qui devra, en compensation, verser une rente au vendeur jusqu’à son décès (viager sur une seule tête), ou jusqu’au décès de la dernière personne vivante (viager sur plusieurs têtes).
Validité de la vente. La vente en viager est fondée sur un aléa : la durée de vie du vendeur. Pour que la vente en viager soit valable, il faut que cet aléa existe véritablement. Ainsi, si le vendeur est malade depuis plusieurs semaines ou mois, et mourant, la vente sera nulle (C. civ. art. 1975).
Modalités de paiement. Le viager doit être considéré comme une vente normale, Mais à la différence près que les modalités de paiement du prix sont particulières.
La vente doit s’effectuer comme une vente classique chez un notaire.

Top